Les Îles Féroés

Le tout premier bureau postal vit le jour à Tørshavn en mars 1870. À cette époque, les services postaux des Îles Féroé étaient administrés par le Danemark et l'homme politique et maire de district, H.C. Müller, fut nommé administrateur. Gérer les services postaux ne fut pas chose aisée la première année. En effet, il existait un nombre considérable de lois, de décrets et d'arrétés dont le plus ancien datait de 1694. Une nouvelle loi fut promulguée le 1er avril 1871 et annula en tout 28 lois, décrets, tarifs et publications établis entre 1694 et 1868.

Le tarif au 18 février 1870 était de 8 sous pour une lettre pesant jusqu'à 15 g et de 16 sous pour les plis compris entre 15 g et 250 g. Le 1er avril 1871, les Îles Féroé adoptèrent le système national danois, dont le tarif était de 4 sous pour les lettres de 0 à 250 g.

Alors qu'il n'existait pas de liaison régulière dans l'archipel, il fut nécessaire de mettre en place un système de transport spécial pour permettre aux habitants des différentes îles de communiquer. Ce système de transport par bateau s'appelait Skyds. Dans ce contexte, chaque village nommait un coordinateur qui avait pour mission de rechercher des hommes pouvant transporter des passagers, du courrier ou des colis entre le villages. Le système entra en vigueur suite à une loi votée en 1865.

Le tarif du skyds était déterminé par l'Assemblée du territoire tous les cinq ans. Il existait trois catégories : skyds de fonction, skyds religieux et skyds privés. Le skyds de fonction était les moins bien rémunéré et le skyds privé, le plus cher. Avant 1865, le skyds n'était pas rémunéré.

Tous les hommes de 15 à 50 ans déclarés en bonne santé étaient soumis au système skyds et ne pouvaient refuser la fourniture du service sous peine d'amende.

Le transport du courrier entre les îles n'a pas toujours été aisé. Les eaux étaient dangereuses et les bâteaux étaient souvent soumis à de très forts courants. Peter S. Johannesen, l'un des premiers responsables du courrier, raconte un épisode du temps du transport par skyds : Une lettre de Tørshavn à acheminer à Hvalba par Suðuroy était marquée 'K.T.' (envoi royal) et portait la mention 'Urgent'. La lettre fut d'abord remise au responsable du skyds de Tørshavn qui se chargea de trouver immédiatement un homme redevable. Ce dernier se rendit à pied à Kirkjubður et confia la lettre au responsable du skyds du village qui organisait le transport par bateau jusqu'à Sandoy avec un équipage de huit hommes. L'un des hommes marcha jusqu'au village de Sandur où il transmis la lettre au responsable de skyds du village avant de retourner au bateau qui l'attendait. Un homme de Sandur se rendit ensuite à Dalur pour y remettre la lettre qui pris ensuite la mer jusqu'à Suðuroy où se trouvait le destinataire, le pasteur local.

Du fait des courants et de la mauvaise météo, l'équipage du bateau ne put retourner à Dalur le soir même. Les conditions météorologiques empirèrent au cours de la nuit et les hommes furent contraints de rester sur l'île deux semaines durant. Le systême de skyds, qui resta en vigueur jusqu'à la première Guerre Mondiale, fut très peu utilisé, car les tarifs postaux s'avéraient plus satisfaisant et constituaient une bonne alternative.

Les services postaux des Îles Féroé furent administrés par le Danemark jusqu'en 1976. Suite à l'élection de l'assemblée territoriale en novembre 1974, il fut décidé de confier leur administration à une entité locale. Dès 1975, le Gouvernement Danois et le Gouvernement du Territoire ouvrirent des négociations et le 1er avril 1976, la nouvelle administration revint à Postverk Føroya dont le logo représente une corne de bélier.